• Salut,

    Je viens de passer 4 semaines en SEGPA (les quatre dernières semaines de la période 1). L'occasion de mettre des choses en place et de m'investir dans un remplacement (j'y retournerai deux fois trois semaines cette année).

    Avec ma classe de 6e/5e (des élèves des deux niveaux dans la même classe), j'ai mis en place un rituel de calcul mental qui fonctionne très bien pour démarrer le cours et qui est progressif. Il ne dure que 5 minutes, et grâce au site minuteur en ligne, les élèves sont réellement concentrés et silencieux (un vrai bonheur).

     

     

    Je vous explique tout :

    Dans un premier temps, j'ai fait passer aux élèves un test de calcul mental pour connaître leur niveau. Pour cela, j'ai utilisé le test de calcul mental interclasses de Charivari (clique ici pour le découvrir). J'ai suivi la procédure indiquée par Charivari : les élèves ont passé trois tests (j'ai donc généré trois tests différents grâce à son générateur de tests). Je n'ai pas osé utiliser l'autocorrection car cette classe est très bruyante, mais une collègue l'a fait et ça s'est très bien passé.

    Ensuite, j'ai corrigé les tests et j'ai gardé le meilleur score de chaque élève. En me basant sur la "frise" donnée par Charivari, avec les objectifs par année scolaire, j'ai regroupé mes élèves par groupes de niveau. Au total, j'ai défini trois groupes.

    A partir de ce moment là, les élèves ne faisaient pas tous la même chose en calcul mental. J'ai gardé mon minuteur, avec les 5 minutes top chrono et j'ai opté pour une rotation sur trois cours.

    Le jour 1 : niveau 1 avec l'enseignant ; niveau 2 en entrainement sur la table de Pythagore ; niveau 3 en entrainement (la première fois, reprendre quelque chose d'acquis ; ensuite l'entrainement se fera sur des points travaillés avec l'enseignant le jour 3).

    Le jour 2 : niveau 1 en entrainement sur ce qui a été vu le jour 1 ; niveau 2 avec l'enseignant ; niveau 3 sur la table de Pythagore. 

    Le jour 3 : niveau 1 sur la table de Pythagore ; niveau 2 en entrainement ; niveau 3 avec l'enseignant.

     

    Mon bilan après un mois de classe :

    Concernant la table de Pythagore et l'apprentissage des tables, le résultat est positif. Tous les élèves progressent. Sur une classe de 14, ils sont désormais 5 à connaître toutes les tables jusqu'à 10 (eux travaillent sur la table de Pythagore étendue jusqu'à 15 du coup).

    Pour ce qui est du calcul mental, les élèves sont attentifs lorsqu'on explique une nouvelle notion. Ils participent et sont volontaires pour échanger leurs techniques. En revanche, l'apprentissage prend du temps.

    J'ai remarqué que les élèves appréciaient le côté chronométré de l'activité. Je pense que ça les rassure d'avoir ce cadre. Par ailleurs, ils apprécient le fait d'avoir leur score (surtout lorsqu'il est bon!). Nombreux sont ceux qui se sentent valorisés et veulent montrer leurs réussites à leurs familles.

    Ce qui me plait c'est que ce sont 5 minutes pendant lesquelles tous les élèves sont au travail. Ceux qui sont avec l'enseignant participent (même ceux qu'on entend d'habitude très peu). Ils posent des questions et s'aident les uns les autres. En parallèle, je suis obligée d'aller à l'essentiel dans mes explications, et je pense gagner en clarté.

     

    Que travailler avec les élèves ?

     A vous de voir en fonction de leur niveau. A titre informatif, voici ce que j'ai fait :

    - niveau 1 : unité, dizaines, centaines (dictée de nombre) ;

    - niveau 2 : double, triple, moitié ;

    - niveau 3 : compléments à 10, 100, 1 000 et multiplier par 10, 100, 1 000.

     

    Les documents par niveau  :

    Télécharger « unités - dizaines - centaines.pdf »

    Télécharger « double - moitié - triple.pdf »

    Télécharger « double - moitié - triple 2.pdf »

    Télécharger « Compléments à 10 100 1000 - 1.pdf »

    Télécharger « Multiplier par 10 100 1000.pdf »

    Pour la table de Pythagore, contactez moi pour recevoir le document par mail : ne l'ayant pas créé je ne le partage pas ici.

     

    Et surtout, laissez moi un petit commentaire pour me dire ce que vous en pensez !

    A bientôt 


    1 commentaire
  • Bonjour à toustes,

    Il y a deux jours je vous annonçais que j'allais effectuer ma rentrée en SEGPA cette année (remplacement d'une semaine). Je me suis rendue au collège hier matin, lors de la pré-rentrée donc j'ai pu récupérer mon emploi du temps. J'aurais cours de français et d'arts plastiques en 6ème et en 5ème. Je suis assez contente de mon emploi du temps et de mes cours ! Et, après avoir rencontré les élèves, je trouve que j'ai deux classes agréables !

     

    Mardi matin, j'ai eu une heure avec les 5ème, pour les accueillir et faire connaissance avec eux. Lors de ce cours, j'ai mis en place quelques premières règles de base (lever la main pour prendre la parole, ne pas se déplacer sans autorisation, ne pas toucher ce qui est sur le bureau du professeur, etc.).

    Je leur ai aussi fait remplir une petite fiche de renseignement : nom, prénom, date de naissance, matière préférée, matière que j'aime le moins, j'aime travailler avec, je n'aime pas travailler avec, ce que j'aime faire en dehors du collège, quelque chose que je n'aime pas, mes envies pour cette année scolaire, autres informations utiles sur moi. Je dois reconnaître que ça n'a pas été un franc succès. Beaucoup avaient "la flemme" d'écrire, pour reprendre leurs mots. Très peu d'élèves ont rempli les 3 dernières questions. C'est dommage. Mais au moins j'ai quelques premières informations, notamment pour d'éventuels travaux de groupe.

    Ensuite, nous avons fait un petit jeu : deux vérités, un mensonge. Le principe est simple. Chaque élève écrit deux vérités et un mensonge le concernant. Puis, chacun vient au tableau lire ses phrases et faire deviner son mensonge à ses camarades. Durant cette phase, il est important de bien cadrer le groupe car le volume sonore peut vite monter. Mais c'est l'occasion d'apprendre à connaître les élèves, de repérer certains profils et, pour la phase écrite, de faire une première évaluation diagnostique.

     

    L'après-midi, j'ai commencé par un cours de français avec les 6ème. Eux aussi ont eu à remplir une petite fiche de renseignement (après avoir fixé quelques règles de base). Je ne leur ai pas demandé avec qui ils veulent (ou ne veulent pas) travailler car je préfère leur laisser le temps de se connaître davantage. Par contre, je leur ai demandé ce qu'ils attendent de la SEGPA. Sans surprise, beaucoup ont répondu "de l'aide".

    Télécharger « Fiche de présentation 6e.docx »

    Ensuite, on a pris le temps de regarder l'emploi du temps. Petit exercice de lecture : quand a-t-on cours ensemble dans la semaine ? C'était nécessaire de prendre ce temps car ils ont vraiment besoin de repères ! En plus nous avons plusieurs matières ensemble donc ça a permis de poser ça.

    Puis, nous avons commencé l'activité "deux vérités, un mensonge". Nous n'avons pas eu le temps de la terminer, cela sera fait dans la semaine. Beaucoup angoissent à l'idée de parler devant la classe, donc je vais poursuivre l'activité en demi-groupes. Je trouve important qu'ils osent prendre la parole et participer au sein de leur classe. Et qu'ils soient bienveillants entre eux bien sûr !

     

    J'ai fini ma journée du mardi par un cours de français en demi-groupe avec les 5ème. Il m'a semblé nécessaire de les mettre rapidement au travail, pour leur (re)donner le rythme. Nous avons donc commencé par une dictée diagnostique que j'ai trouvée sur monecole.fr : c'est vraiment très bien fait car elle nous dit ce qu'on peut évaluer phrase par phrase et beaucoup de compétences sont présentes !

    Ensuite, j'ai demandé aux élèves de mettre en scène des petits textes, par groupes de 3. L'activité n'a pas aussi bien marché pour tous les groupes. Certains ont profité du fait que ce soit une activité orale et par groupe pour ne rien faire. Je leur ai dit que si ça devait se reproduire je les sanctionnerais. En alternant entraînements/conseils du professeur/présentation au groupe, j'espère que les résultats seront intéressants. 

    Télécharger « Saynettes 5e.docx »

     

    Je n'ai pas cours le mercredi donc j'ai poursuivi ma semaine jeudi matin, avec un premier cours de français en 5ème, avec le même demi-groupe que mardi soir. Avant de finir les saynettes de mardi, j'ai commencé à leur faire passer une évaluation diagnostique en étude de la langue. J'ai trouvé mon évaluation diagnostique chez boutdegomme (évaluations bilan CM). Les niveaux ont l'air assez variables, mais il va falloir reprendre pas mal de choses : sujet/verbe, natures de mots, etc.

     

    Ensuite, j'ai eu cours de français avec les 6ème, en demi-groupe là aussi (une heure par demi groupe). Avant de finir l'activité "deux vérités, un mensonge", ils ont eux aussi passé une dictée diagnostique (la même que les 5ème). Mais, avant de commencer, j'ai pris le temps de leur expliquer comment bien présenter une copie (dans quel sens prendre sa feuille, où écrire la date, le titre, son prénom) : mardi j'avais observé que c'était fortement nécessaire !

     

    J'ai fini ma matinée avec un cours d'arts plastiques, toujours avec les 6ème. Nous sommes sortis un peu de la salle de classe pour aller dans la cours. Les élèves étaient en binômes. L'un disposait d'une "longue vue" (feuille de papier roulée), et l'autre d'une feuille, d'une gomme et d'un crayon. Celui qui avait la "longue vue" devait "dicter" à son camarade ce qu'il devait dessiner. Un exercice qui a pour but de leur apprendre à communiquer dans le cadre d'un travail de groupe, mais aussi à être précis dans leur vocabulaire. Chacun a eu une dizaine de minutes pour dessiner avant de changer de rôle.

    Ensuite, nous sommes revenus dans la classe pour revenir sur leurs difficultés. Ca a été l'occasion de rappeler le vocabulaire de l'espace et d'introduire les notions de premier plan, second plan et arrière plan.

     

    Pour vendredi, j'ai prévu de poursuivre avec les évaluations diagnostiques en 5ème et de les commencer en 6ème (j'ai sélectionner celles de monecole.fr niveau CM2, qui ont l'avantage de proposer des cases "oublié" ou "pas appris"). En 6ème nous allons aussi travailler sur la compréhension orale à partir du texte "Le petit Malade" de Georges Courteline. Si nous avons le temps, nous commencerons aussi les enquêtes de l'inspecteur Lafouine avec les 6ème.

     

    Quel système de sanction ?

    J'ai volontairement gardé cette question pour la fin, car je n'en ai pas parlé au même moment pour chaque groupe. J'ai introduis la question à l'occasion d'un "débordement" de la part d'un élève. Pour l'instant, j'ai choisi un système simple : au premier avertissement, l'élève sort son carnet de correspondance et le pose sur sa table ; au deuxième avertissement le carnet va sur mon bureau ; au troisième avertissement je l'ouvre à la page des croix ou manquements ; et enfin, la quatrième fois, j'écris dedans.

    Pour l'instant cela suffit, je verrai par la suite (et si je reste), si c'est nécessaire de rajouter autre chose.

    Par ailleurs, je n'hésite pas à faire sortir un élève 5 minutes dans le couloir, si je sens qu'il a besoin de se calmer. L'occasion de tout remettre à plat et de continuer le cours dans de bonnes conditions !

     

    J'espère que ça vous aidera :)

    A très vite !

     

    Article mis à jour le 05/09/2019


    votre commentaire
  • Salut à toustes,

    Ca y est, la nouvelle vient de tomber : je vais effectuer ma rentrée en SEGPA. Pour être précise, je vais y rester toute la semaine de la rentrée. Et pour être totalement honnête, le sms du service remplacement a fait monter le stress d'un coup !

    Je suis déjà allée en SEGPA dans le cadre de remplacements CAPPEI mais je ne sais pas du tout comment gérer ma rentrée ! J'espère avoir des astuces demain, lors de la pré-rentrée. 

    En vrac tout de même, mes premières "idées" : être ferme tout en restant bienveillante, poser le cadre et les règles très vite, et mettre rapidement les élèves au travail (sur des tâches faciles pour les mettre en confiance). Je pense aussi que des évaluations diagnostiques sont nécessaires car d'une SEGPA à l'autre les niveaux sont très variables (et d'un élève à l'autre aussi).

    Je reviendrai très vite vers vous pour vous montrer les activités que je prévoie pour ma rentrée. 

    Et vous, vous avez où vous allez lundi ? Vous vous sentez prêt(e)s pour cette rentrée ?

    A très vite !


    votre commentaire
  • Bonjour à tous,

    Le mot du jour est un rituel que beaucoup utilisent, du cycle 1 au cycle 3. Après quelques recherches sur internet, j'ai décidé de l'adapter pour en faire une activité de mise en route en début de journée en ULIS. Le but est qu'il soit utilisable pour des remplacements courts, mais aussi des remplacements plus longs. Mon objectif n'est pas de travailler le vocabulaire (du moins pas dans un premier temps, car bien sûr, cette dimension fait partie du rituel) mais l'écriture.

    Le principe est simple : le PE (ou un élève) pioche une carte qui contient une image (rien de plus, pas de texte). Il la montre ensuite aux élèves qui doivent dire ce qu'ils voient : désigner avec le mot exact (c'est la dimension vocabulaire). Une fois le mot trouvé, le rituel est différencié en fonction du niveau des élèves :

    - pour les non lecteurs ayant un niveau de milieu de cycle 1 : avec un modèle, remettre les lettres dans l'ordre pour écrire le mot (inclus un moment de découpage des lettres ; pour les dysphasiques l'aide d'un adulte - PE ou AVS - sera ici nécessaire) (pas de collage avant validation par un adulte) ;

    - pour les non lecteurs ayant un niveau de fin de cycle 1 : avec un modèle, copier le mot, en capitales ou en cursive ;

    - pour les élèves de niveau CP : écrire le mot sans modèle (travail d'encodage donc d'abord sur une ardoise ou au brouillon puis dans le cahier du jour) ;

    - pour les élèves lecteurs : inventer une phrase avec le mot et l'écrire (d'abord au brouillon puis après validation sur le cahier du jour) ;

    - pour les bons élèves lecteurs : après avoir écrit la phrase, y rechercher le verbe (puis les noms et les déterminants pour les élèves les plus à l'aise).

    On peut aussi proposer aux élèves de dessiner le mot pour associer l'écriture à quelque chose qui fait du sens (surtout pour les non lecteurs).

    Pour ce rituel, j'ai choisi des mots de tous les jours, dans des domaines concrets pour les élèves : l'école, le corps humain, les émotions, l'alimentation, les vêtements, les saisons et la météo, les animaux, les couleurs, etc. 

    J'ai créé des documents avec les mots (un document par thème) que j'ai sélectionnés (la liste est loin d'être exhaustive : s'il manque un mot important dites le moi en commentaire !). Vous trouverez d'abord des images pour les cartes à piocher puis les supports pour les élèves non lecteurs (modèle et lettres à découper, modèle en capitales et en cursive). Vous trouverez chaque document en format pdf et en version modifiable (publisher).

    Télécharger « Le mot du jour - cartes et modèles - corps humain.pdf »

    Télécharger « Le mot du jour - cartes et modèles - corps humain.pub »

    Télécharger « Le mot du jour - cartes et modèles - école.pdf »

    Télécharger « Le mot du jour - cartes et modèles - école.pub »

    La suite (émotions, alimentation, vêtements, météo et saisons, couleurs, animaux) arrivera plus tard !

    Pour l'instant, je n'ai pas eu l'occasion de tester ce rituel, je reviendrai vers vous quand ce sera fait.

    N'hésitez pas à me faire part de vos avis !

    A bientôt

    PS : à vos ciseaux et plastifieuses !

    Petit aperçu du fichier avec les mots de l'école :


    votre commentaire
  • Salut à tous,

    Mon cahier de la maîtresse remplaçante est enfin prêt pour l'année scolaire à venir (2019-2020). Les vacances y sont renseignées pour la zone B. Comme pour l'an dernier, je vous met à disposition une version modifiable et un exemplaire en format pdf. Le cahier est prévu pour une impression en recto-verso (l'an dernier j'avais relié le tout avec des spirales, mais ça manquait de solidité, je vais essayer de trouver mieux pour cette année).

    Je me suis basée sur le cahier que j'avais fait l'année dernier, mais j'y ai apporté quelques modifications, notamment sur l'ordre des pages. Dans l'ensemble, j'ai trouvé mon cahier très fonctionnel et pratique, mais ne pas avoir mis toutes les pages de la même période à la suite était fastidieux (à chaque fois, il fallait tourner les pages pour rentrer des informations qui allaient ensemble).

    Dans le cahier de la maîtresse remplaçante 2019-2020, vous trouverez donc :

    - une page administrative avec vos coordonnées (en cas de perte ou d'oubli), celles de votre école de rattachement, celles de votre circonscription et celles du service remplacement de votre département ;

    - le calendrier scolaire officiel de l'année, avec les dates des vacances de toutes les zones (source : education.gouv.fr)

    - un planning avec trois mois par page : les cases avec fond vert correspondent aux dimanches, aux jours fériés et aux vacances de la zone B ;

    - un carnet de bord avec pour chaque période une double page pour noter les remplacements effectués et prendre des notes sur les écoles, une page pour suivre vos heures, deux pages pour le suivi des ISSR (vous pouvez y noter les kilomètres que vous avez réellement effectués et ceux entre votre école de remplacement et votre école de rattachement si vous habitez loin de celle-ci ; j'ai aussi ajouté un espace pour faire le total prévisionnel du mois et pouvoir le comparer avec ce qui apparaît sur la fiche de paie) et une page de notes ;

    - un tableau récapitulatif du taux des ISSR en fonction du nombre de kilomètres effectués (associé au code ARIA correspondant) ;

    - des pages pour indiquer les coordonnées des écoles de votre circonscription ;

    - un mot pour les parents ;

    - un cahier journal vierge ;

    - un compte-rendu de remplacement vierge.

    Je n'ai pas mis de page de suivi des 108h car je n'en ai pas eu l'usage l'an dernier (et il est peu probable qu'elle me serve cette année en tant que BD ASH). On peut facilement intégrer les réunions dans la page de suivi des heures. Vous pouvez aussi récupérer celle de l'an dernier si ça vous intéresse.

     

    Télécharger « Cahier maitresse remplaçante vierge.pub »

    Télécharger « Cahier maitresse remplaçante vierge.pdf »

     

    En bonus cette année, je vous propose un cahier de la maîtresse remplaçante spécial ASH ! Il est globalement identique au cahier de la maîtresse remplaçante mais contient, en plus, des pages sur l'ASH. Les pages sur les écoles sont plus précises, réparties par type d'établissement : vous trouverez un bref descriptif des établissements puis des espaces pour indiquer leurs coordonnées. Pour ceux que ça intéresse, mon exemplaire contient déjà les coordonnées de tous les établissements ASH du Morbihan.

     

    Télécharger « Cahier maitresse remplaçante ash vierge.pub »

    Télécharger « Cahier maitresse remplaçante ash vierge.pdf »

     

    J'espère que ça vous sera utile !

    N'hésitez pas à me faire part de vos impressions et remarques en commentaire !

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires