• Bonjour à toustes,

    Il y a deux jours je vous annonçais que j'allais effectuer ma rentrée en SEGPA cette année (remplacement d'une semaine). Je me suis rendue au collège hier matin, lors de la pré-rentrée donc j'ai pu récupérer mon emploi du temps. J'aurais cours de français et d'arts plastiques en 6ème et en 5ème. Je suis assez contente de mon emploi du temps et de mes cours ! Et, après avoir rencontré les élèves, je trouve que j'ai deux classes agréables !

     

    Mardi matin, j'ai eu une heure avec les 5ème, pour les accueillir et faire connaissance avec eux. Lors de ce cours, j'ai mis en place quelques premières règles de base (lever la main pour prendre la parole, ne pas se déplacer sans autorisation, ne pas toucher ce qui est sur le bureau du professeur, etc.).

    Je leur ai aussi fait remplir une petite fiche de renseignement : nom, prénom, date de naissance, matière préférée, matière que j'aime le moins, j'aime travailler avec, je n'aime pas travailler avec, ce que j'aime faire en dehors du collège, quelque chose que je n'aime pas, mes envies pour cette année scolaire, autres informations utiles sur moi. Je dois reconnaître que ça n'a pas été un franc succès. Beaucoup avaient "la flemme" d'écrire, pour reprendre leurs mots. Très peu d'élèves ont rempli les 3 dernières questions. C'est dommage. Mais au moins j'ai quelques premières informations, notamment pour d'éventuels travaux de groupe.

    Ensuite, nous avons fait un petit jeu : deux vérités, un mensonge. Le principe est simple. Chaque élève écrit deux vérités et un mensonge le concernant. Puis, chacun vient au tableau lire ses phrases et faire deviner son mensonge à ses camarades. Durant cette phase, il est important de bien cadrer le groupe car le volume sonore peut vite monter. Mais c'est l'occasion d'apprendre à connaître les élèves, de repérer certains profils et, pour la phase écrite, de faire une première évaluation diagnostique.

     

    L'après-midi, j'ai commencé par un cours de français avec les 6ème. Eux aussi ont eu à remplir une petite fiche de renseignement (après avoir fixé quelques règles de base). Je ne leur ai pas demandé avec qui ils veulent (ou ne veulent pas) travailler car je préfère leur laisser le temps de se connaître davantage. Par contre, je leur ai demandé ce qu'ils attendent de la SEGPA. Sans surprise, beaucoup ont répondu "de l'aide".

    Télécharger « Fiche de présentation 6e.docx »

    Ensuite, on a pris le temps de regarder l'emploi du temps. Petit exercice de lecture : quand a-t-on cours ensemble dans la semaine ? C'était nécessaire de prendre ce temps car ils ont vraiment besoin de repères ! En plus nous avons plusieurs matières ensemble donc ça a permis de poser ça.

    Puis, nous avons commencé l'activité "deux vérités, un mensonge". Nous n'avons pas eu le temps de la terminer, cela sera fait dans la semaine. Beaucoup angoissent à l'idée de parler devant la classe, donc je vais poursuivre l'activité en demi-groupes. Je trouve important qu'ils osent prendre la parole et participer au sein de leur classe. Et qu'ils soient bienveillants entre eux bien sûr !

     

    J'ai fini ma journée du mardi par un cours de français en demi-groupe avec les 5ème. Il m'a semblé nécessaire de les mettre rapidement au travail, pour leur (re)donner le rythme. Nous avons donc commencé par une dictée diagnostique que j'ai trouvée sur monecole.fr : c'est vraiment très bien fait car elle nous dit ce qu'on peut évaluer phrase par phrase et beaucoup de compétences sont présentes !

    Ensuite, j'ai demandé aux élèves de mettre en scène des petits textes, par groupes de 3. L'activité n'a pas aussi bien marché pour tous les groupes. Certains ont profité du fait que ce soit une activité orale et par groupe pour ne rien faire. Je leur ai dit que si ça devait se reproduire je les sanctionnerais. En alternant entraînements/conseils du professeur/présentation au groupe, j'espère que les résultats seront intéressants. 

    Télécharger « Saynettes 5e.docx »

     

    Je n'ai pas cours le mercredi donc j'ai poursuivi ma semaine jeudi matin, avec un premier cours de français en 5ème, avec le même demi-groupe que mardi soir. Avant de finir les saynettes de mardi, j'ai commencé à leur faire passer une évaluation diagnostique en étude de la langue. J'ai trouvé mon évaluation diagnostique chez boutdegomme (évaluations bilan CM). Les niveaux ont l'air assez variables, mais il va falloir reprendre pas mal de choses : sujet/verbe, natures de mots, etc.

     

    Ensuite, j'ai eu cours de français avec les 6ème, en demi-groupe là aussi (une heure par demi groupe). Avant de finir l'activité "deux vérités, un mensonge", ils ont eux aussi passé une dictée diagnostique (la même que les 5ème). Mais, avant de commencer, j'ai pris le temps de leur expliquer comment bien présenter une copie (dans quel sens prendre sa feuille, où écrire la date, le titre, son prénom) : mardi j'avais observé que c'était fortement nécessaire !

     

    J'ai fini ma matinée avec un cours d'arts plastiques, toujours avec les 6ème. Nous sommes sortis un peu de la salle de classe pour aller dans la cours. Les élèves étaient en binômes. L'un disposait d'une "longue vue" (feuille de papier roulée), et l'autre d'une feuille, d'une gomme et d'un crayon. Celui qui avait la "longue vue" devait "dicter" à son camarade ce qu'il devait dessiner. Un exercice qui a pour but de leur apprendre à communiquer dans le cadre d'un travail de groupe, mais aussi à être précis dans leur vocabulaire. Chacun a eu une dizaine de minutes pour dessiner avant de changer de rôle.

    Ensuite, nous sommes revenus dans la classe pour revenir sur leurs difficultés. Ca a été l'occasion de rappeler le vocabulaire de l'espace et d'introduire les notions de premier plan, second plan et arrière plan.

     

    Pour vendredi, j'ai prévu de poursuivre avec les évaluations diagnostiques en 5ème et de les commencer en 6ème (j'ai sélectionner celles de monecole.fr niveau CM2, qui ont l'avantage de proposer des cases "oublié" ou "pas appris"). En 6ème nous allons aussi travailler sur la compréhension orale à partir du texte "Le petit Malade" de Georges Courteline. Si nous avons le temps, nous commencerons aussi les enquêtes de l'inspecteur Lafouine avec les 6ème.

     

    Quel système de sanction ?

    J'ai volontairement gardé cette question pour la fin, car je n'en ai pas parlé au même moment pour chaque groupe. J'ai introduis la question à l'occasion d'un "débordement" de la part d'un élève. Pour l'instant, j'ai choisi un système simple : au premier avertissement, l'élève sort son carnet de correspondance et le pose sur sa table ; au deuxième avertissement le carnet va sur mon bureau ; au troisième avertissement je l'ouvre à la page des croix ou manquements ; et enfin, la quatrième fois, j'écris dedans.

    Pour l'instant cela suffit, je verrai par la suite (et si je reste), si c'est nécessaire de rajouter autre chose.

    Par ailleurs, je n'hésite pas à faire sortir un élève 5 minutes dans le couloir, si je sens qu'il a besoin de se calmer. L'occasion de tout remettre à plat et de continuer le cours dans de bonnes conditions !

     

    J'espère que ça vous aidera :)

    A très vite !

     

    Article mis à jour le 05/09/2019


    votre commentaire
  • Salut tout le monde !

    Je viens de passer deux jours en remplacement dans une classe de TPS-PS-MS. J'ai été informée de ce remplacement le matin même, l'occasion de tester les activités que j'avais prévues pour la journée ! Dans la classe, il y avait majoritairement des PS, je ne parlerai donc pas des autres niveaux ici. Je ne vous présente que ma première journée de remplacements car le deuxième jour était spécialement dédié à la fête du sport.

    Le matin, je suis arrivée dans la classe alors que l'accueil avait déjà commencé. J'ai tout de même pris le temps d'observer l'organisation de la classe et d'échanger avec l'ATSEM sur leurs habitudes de fonctionnement.

    Après l'accueil : petit regroupement. Je me suis présentée aux enfants puis j'ai fait l'appel. Ils avaient l'habitude de répondre "coucou c'est moi" quand on les appelle, j'ai donc maintenu cela. Ensuite, place aux rituels. Pour ce premier jour (3e semaine d'école uniquement), j'ai fait très simple : se situer sur le train de la semaine (pour les MS), et indiquer la météo du jour. 

    Dans cette école, l'accueil est suivi d'une petite collation. Un petit temps à prévoir dans l'emploi du temps et qui a pas mal raccourci la durée de mes ateliers pour ce premier jour !

    Ensuite, on nous arrivons enfin au cœur du sujet, j'ai mis en place des ateliers. Les MS devaient reconstituer leur prénom à l'aide de lettres en mousse (et d'un modèle). Le matériel était déjà préparé donc je n'ai rien eu à improviser. L'ATSEM a pris une partie des PS pour faire de la peinture pour les protège-cahiers. J 'ai proposé un atelier pâte à modeler aux autres PS. Ca a très bien marché ! Les productions finales étaient de niveaux très variables mais tous sont entrés dans l'activité. Je leur avait demandé d'effectuer des boules (pour ceux qui y arrivaient, des ronds/petits tas écrasés pour les autres) afin de décorer un costume de clown. Mon support plastifié vient d'une activité proposée dans l'un des ouvrages Vers les maths de chez Acces mais vous pouvez facilement en trouver d'autres sur internet. Le support est surtout là pour donner du sens à l'activité.

    Après les ateliers, nous sommes sortis en récréation. Au retour, nous sommes allés en salle de motricité pour une petite activité basée sur le jeu des déménageurs. L'ATSEM avait tout mis en place à ma demande : elle avait sorti de gros objets faciles à transporter ; deux caisses et elle avait disposer des bancs en travers de la salle de motricité. J'ai demandé aux élèves d'amener les objets dans les caisses. La contrainte : passer de l'autre côté des bancs. Pour faire évoluer les comportements, j'ai complexifié ma demande au fil des passages : passer sous les bancs (ramper) ; passer sur les bancs. Pour le dernier passage, nous avons sorti des cerceaux de différentes couleurs. Les élèves devaient placer les objets jaunes dans le cerceau jaune ; les objets rouges dans le cerceau rouge ; etc. 

    Après la séance de motricité, place à la pause méridienne et à la sieste pour redonner des forces à tout le monde ! Dans l'école, le réveil échelonné était mis en place et ... certains enfants ont peu voire pas dormi. J'ai donc dû improviser des ateliers pour leur retour (d'autant que j'étais en décloisonnement avec des MS sur le temps de la sieste): j'ai remis un atelier pâte à modeler pour ceux qui voulaient réessayer ou qui n'avaient pas fait ; j'ai mis un atelier dessin ; et pour finir, j'ai testé un atelier découpage qui a attiré beaucoup d'élèves ! Ces ateliers n'ont rien d'extraordinaire, mais ils ont le mérite de pouvoir être mis en place dans toutes les classes car ils ne demandent aucun matériel particulier. De plus, il permet l'accueil progressif des enfants dans la classe. 

    Nous sommes ensuite sortis en récréation, pour la deuxième fois de la journée. Celle-ci s'achève peu de temps avant la fin de la journée. Nous avons juste eu le temps de nous désaltérer et de retourner au coin regroupement pour la lecture d'une petite histoire. J'ai choisi P'tit Loup rentre à l'école afin de proposer des ateliers en lien avec l'album pour le lendemain.

    J'espère que cet article vous aidera à survivre pour une journée improvisée avec des PS !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique