• Hellow,

    Lors de mon remplacement en TPS-PS-MS, j'ai fait deux séances de langage en décloisonnement pour les MS d'une autre classe (une séance par jour, 5 élèves) (tous mes élèves, y compris les MS, faisaient la sieste). Après avoir fait parler les élèves autour de leur repas du jour et de la météo locale, j'ai mis en place un travail autour de l'album Je m'habille et je te croque  de Bénédicte Guettier (école des loisirs). 

    Jour 1 :

    Le premier jour, j'ai présenté l'album aux élèves. Je leur ai demandé : "A votre avis, de quoi va parler ce livre ?". Les réponses ont été variées mais tous se sont exclamés qu'il y avait un loup ! Beaucoup pensaient que le loup allait manger différents personnages, comme des cochons. Ensuite, je leur ai demandé s'ils savaient où était le titre du livre. Un élève est venu le montrer avec son doigt puis j'ai lu le titre. Nous avons procédé de même avec l'auteur.

    Pendant la lecture, j'ai demandé aux enfants d'être silencieux, mais ils ont parfois préféré dire le nom des habits ou les répéter après moi.

    J'ai ensuite poser quelques questions de compréhension : que fait le loup ? que se passe-t-il à la fin ? pourquoi le loup dit-il "miam" à la fin du livre? qui a-t-il bien pu manger? Puis, nous avons essayer de retrouver tous les habits que le loup a mis. De manière générale, les élèves ont citer ces habits dans l'ordre.

    Jour 2 :

    Pour ce deuxième jour, les élèves connaissaient déjà l'album. J'ai donc commencé par leur demander s'ils se rappelaient de l'histoire. Ensuite, j'ai relu l'histoire.

    Nous avons ensuite travailler sur la chronologie du récit à l'aide de reproductions en couleur et plastifiées des images du livre. J'en ai disposer trois au tableau et j'ai demandé aux enfants de les remettre dans l'ordre. Ils ont été amenés à argumenter et exprimer leur opinion en cas de désaccord. Je ne les autorisait pas à déplacer les images sans avoir auparavant expliquer leur choix.

    Peu à peu, nous avons rajouter des images. Etant donné qu'il y avait une élève qui ne parlait pas dans le groupe, j'ai choisi de donner une image à chaque enfant et de leur demander, un par un, de venir l'insérer au bon endroit. Il y a eu des erreurs, c'est logique et fort utile car cela a permis d'inciter davantage les élèves à s'exprimer. Ils ont dû chercher pourquoi je n'étais pas d'accord avec la place de certaines images et surtout l'expliquer.

    Troisième temps de ce second jour : raconter le récit. Une fois les images ordonnées, j'ai demander à chaque enfant de venir raconter l'histoire. La plupart d'entre eux à réutiliser le vocabulaire et la syntaxe du livre. Ils étaient tous très fiers d'avoir réussi !

    Pour finir, nous sommes allés nous installer sur une table et je demander aux élèves d'habiller un loup en écoutant mes consignes. Pour les obliger à écouter et à mobiliser les noms des vêtements, je les ai demandé dans un ordre inhabituel (par exemple : tee-shirt, chapeau, première botte, pantalon, deuxième botte). Les cinq enfants ont été en situation de réussite. Pour ce petit atelier, j'ai imprimé et plastifier le matériel de math.maternelle

    Télécharger « je_m_habille_6_habits.pdf »

    Télécharger « je_m_habille_loup.pdf »

    Si vous mettez ces activités en place, n'hésitez pas à m'en parler !


    votre commentaire
  • Salutations cher lecteur !

    Cet article n'est qu'une ébauche absolument pas exhaustive. Il se base sur ce que j'ai pu tester lors des mes remplacements en maternelle (pour l'instant, il n'y en a eu qu'un). Il sera donc  amené à être enrichi au fil du temps.

    J'espère que ces quelques astuces vous serviront lors de vos futurs remplacements en maternelle. J'ai tenu à écrire cet article car j'ai trouvé que la problématique du captage de l'attention des élèves est centrale en maternelle. Si on attend que le dernier soit assis, il est fort probable que le dernier soit reparti... et les enfants ont une capacité d'attention très limité. Le temps de l'appel est déjà trop important pour eux, alors il faut ruser, les laisser s'éparpiller à certains moments (mais pas trop quand même) pour ensuite recapter l'attention de tout le monde. Je vous propose ici trois astuces qui, je l'espère, vous seront utiles.

    1- Les comptines : si vous le pouvez, essayez de partir de comptines déjà connues des enfants. Sinon, c'est pas grave, ils vont vous écouter et certains vont même essayer de chanter avec vous ! Dans tous les cas, vous allez commencer à chanter tout seuls, mais peu à peu le silence va se faire.

    2- Des courtes séquences rythmées : annoncez que vous allez faire du rythme et que les élèves devront reproduire le modèle que vous allez leur proposer (comme ça, les élèves attentifs vont commencer et les autres suivront). Proposez des séquences très simple comme taper une fois dans ses mains et une fois sur les jambes. La première fois, certains élèves n'ont pas oser essayer, mais dès le deuxième jour, ils étaient davantage investis dans l'activité.

    3- Des jeux de doigts et jeux de mains : avec les petits il faut montrer un modèle pour que tous soient très vite pris dans l'action. Proposez leur de mettre les mains sur la tête, puis sur les épaules ; les doigts sur le nez, sur la bouche, etc. Ils adorent !

    Alors, ça a marché pour vous aussi ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique